Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la mesure où c’est bien elle qui organise la soirée, il est préférable que l’association soit couverte par une assurance responsabilité civile « organisateur » (du fait et à l’égard des participants) et une assurance responsabilité liée à l’occupation temporaire du lieu.

Ainsi, en cas de problème, l’assureur personnel de la personne qui accueille ne sera pas forcément sollicité, ce qui est toujours préférable à la fois au regard de l’incertitude de ce qui est assuré ou non dans le contrat personnel, mais aussi pour ne pas générer une relation conflictuelle entre le membre qui prête son lieu et l’association…

Il sera alors beaucoup plus simple et sain que l’association déclare le sinistre à son assureur plutôt que demander à l’adhérent d’actionner son assurance personnelle, ce qui entraînerait forcément une analyse des responsabilités éventuelles des uns et des autres… situation qui peut rapidement devenir compliquée.

Néanmoins, le propriétaire doit également être assuré (par exemple pour un faux plafond qui tomberait sur des participants sans responsabilité de ceux-ci). Aussi n’hésitez pas à lui demander une attestation.

Source : associationmodemploi.fr

 

Articles sur le même sujet :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :